Que manger après un jeûne ?

Que manger après un jeûne ?

La reprise alimentaire est une étape cruciale à bien prendre en compte lorsque vous envisagez de faire un jeûne. C’est en effet une étape clé pour prolonger les bienfaits de la détox et du jeûne. La réalimentation doit se faire progressivement et pas avec n’importe quels aliments. Afin de vous aider à passer cette étape importante, nous allons vous expliquer plus en détail que manger après un jeûne.

Pourquoi la reprise alimentaire doit être progressive après une période de jeûne ?

Pendant la période de jeûne votre système digestif ainsi que votre estomac sont au repos, ce qui explique que ce dernier ne produit presque plus d’enzyme de digestion et de suc gastrique. Vous n’avez donc plus la sensation de faim ! On imagine assez facilement que la reprise alimentaire doit se faire en douceur et progressivement après un jeûne afin de ne pas brusquer l’organisme. En effet, une alimentation en trop grande quantité et non adaptée peut entrainer des désagréments et ne sera pas sans conséquences pour votre organisme. Le corps doit tout simplement se réhabituer tout doucement à la prise alimentaire. Il faut lui faire comprendre qu’il est temps de produire de nouveau des sucs gastriques et des enzymes de digestion.

Comment bien réussir sa reprise alimentaire après un jeûne ?

La reprise alimentaire fait partie intégrante du processus de jeûne et doit se faire en respectant certains principes. Il est préférable de planifier la sortie du jeûne car elle est assez fatigante pour l’organisme. Pour bien réussir la réintroduction des aliments et avant de savoir concrètement que manger après un jeûne, voici quelques conseils précieux :

  • La durée de la reprise alimentaire doit être égale à celle de la durée du jeûne : si la période de jeûne dure 7 jours, il faudra 7 jours de reprise alimentaire ;
  • En cas de jeûne hydrique il est important de commencer uniquement par des jus de légumes frais pour la réintroduction ;
  • En vous réalimentant trop vite vous risquez d’abîmer votre système digestif : suivez à la lettre votre plan de reprise alimentaire et non vos désirs de nourriture qui sont bien souvent amplifiés après une période de jeûne ;
  • Les premiers jours, consommez uniquement une alimentation végétale et vivante à haute valeur énergétique ;
  • N’hésitez pas à noter les réactions de votre système digestif lors de la réintroduction des aliments : cela vous permettra de voir si certains sont plus difficiles à digérer ;
  • Prenez le temps de savourer vos repas : installez-vous dans un environnement calme, sans distractions et mastiquez lentement et longuement avant d’avaler vos aliments.

Concrètement : que manger après un jeûne ?

Nous avons vu les grandes règles de la rupture du jeûne, mais concrètement que manger après un jeûne ? Pour bien commencer la reprise alimentaire, il est important de mettre au menu des aliments qui se digèrent facilement et ne demandent pas trop d’efforts au système digestif. On se tourne donc vers une alimentation végétale, fraîche et vivante, très assimilable. Pour vous aider à y voir plus clair et savoir que manger après un jeûne, nous vous proposons un exemple de protocole de reprise alimentaire sur 7 jours. Evidemment si votre période de jeûne était plus longue, il vous suffit d’augmenter le nombre de jours pour chaque étape.

Le jour 1 et 2  de la réintroduction

Que manger le premier jour après un jeûne ? Consommez exclusivement des légumes et des fruits et de préférence pas au cours du même repas. Nous vous conseillons de manger plutôt des légumes afin de ne pas avoir un apport de sucre trop important d’un seul coup. Vous pouvez les consommer sous toutes les formes : crus, cuits à la vapeur, en purée, rôtis… Et si vous aimez les légumes lacto-fermentés, faites-vous plaisir car ils aident la flore intestinale à se restaurer.

Les graines germées sont également autorisées à ce stage de réintroduction.

Le jour 3 et 4

Les légumes sont toujours la part la plus importante de votre alimentation. Mais vous pouvez commencer à réintroduire des fruits secs comme la figue, le pruneau ou les abricots et les huiles végétales vierges et de première pression à froid.

Le jour 5

Vous pouvez réintroduire les protéines végétales avec les légumineuses : pois chiche, lentilles, fève, petit pois, soja… L’idéal est de commencer par un houmous. C’est également le moment de remettre les oléagineux au menu et sous différentes formes : brut, purée, boisson végétale…

A lire : Comment consommer le lait d’amandes ?

Le jour 6

Il est possible de réintroduire les œufs, les laitages de chèvre et de brebis plus digestes que ceux de vache. Vous allez également pouvoir agrémenter vos assiettes de céréales semi-complètes ou complètes sans gluten de préférence : riz, millet, sarrasin, quinoa, amarante…

Jour 7

Pour les personnes qui ne sont pas végétariennes, vous pouvez intégrer les protéines animales dans un repas par jour : viande blanche, petits poissons gras comme la sardine, fruits de mer…

Le 8e jour

La reprise alimentaire s’est faite en douceur et sur une semaine. Il est maintenant possible de remanger de tout, selon vos envies et toujours avec modération. Même les aliments interdits pendant la reprise comme le café, le thé, l’alcool, le chocolat, le sel ou les pâtisseries sont autorisés. Evidemment, nous vous recommandons de ne les consommer que très occasionnellement afin de ne pas encrasser trop rapidement votre organisme après cette période de jeûne.

Cette période de reprise alimentaire permet d’être plus à l’écoute de votre corps, de savoir ce qui est bon ou pas pour lui et de repartir sur de bonnes bases alimentaires.

lait d amande Article précédent Comment consommer le lait d’amandes ?