Qu’est-ce qu’un régime d’épargne digestive ?

Qu’est-ce qu’un régime d’épargne digestive ?

Le régime d’épargne digestive s’adresse aux personnes qui présentent certains troubles digestifs ou en post opératoire des chirurgies digestives. Son objectif est de proposer des aliments faciles à digérer afin de solliciter au minimum le système digestif. Comment le mettre en place ? Quels aliments privilégier ? Retrouvez tous nos conseils sur le régime d’épargne digestive.

En quoi consiste le régime d’épargne digestive ?

Le régime d’épargne digestive consiste à manger des aliments ou des préparations d’aliments, faciles à digérer et qui vont très peu solliciter le système digestif.

Nous pouvons définir 3 grands principes dans ce régime :

  • Supprimer tous les aliments qui retardent la vidange gastrique et qui sont à l’origine de sensations de pesanteur gastrique ;
  • Eliminer les aliments ou préparations qui augmentent la production de gaz et provoquent des ballonnements ;
  • Limiter au maximum les aliments qui entrainent des sensations de brûlures d’estomac.

On oublie donc les plats en sauce et toutes les préparations complexes et difficiles à digérer.

Son objectif principal est de limiter les troubles digestifs et de permettre un retour à un transit normal. Il diminue les douleurs et les flatulences et va régulariser le transit dans les deux sens : il lutte contre la constipation mais aussi la tendance aux diarrhées.

A qui s’adresse ce type de régime ?

Le régime d’épargne digestive ne s’adresse pas à tout le monde. Il est préconisé pour les personnes qui souffrent de troubles digestifs : ballonnements, gaz, douleurs articulaires, constipation, diahrée… Mais également comme régime alimentaire post opératoire d’une chirurgie digestive, afin de ne pas entraîner d’inconfort digestif.

Il est important de préciser que le régime d’épargne digestive est un régime alimentaire médical, prescrit par un médecin. Il doit être limité dans le temps car il peut, sur le long terme, provoquer des carences. Il est également préférable d’avoir un suivi avec un ou une diététicienne tout au long de ce régime.

Quels sont les aliments à privilégier et ceux à éviter ?

Dans le cadre d’un régime d’épargne digestive on va privilégier certains aliments et en limiter d’autres. 

Les aliments autorisés

  • Presque tous les produits laitiers : lait demi-écrémé et écrémé, yaourt nature ou aromatisé, fromages non fermentés à pâte dure, fromage blanc à 0 % ou 20 % de matières grasses, mozzarella de bufflone… ;
  • Les viandes de préférence blanches, les poissons et les œufs durs ;
  • Les fruits cuits ou très mûrs ;
  • Les légumes cuits pauvres en fibres : courgettes, pointes d’asperges, légumes verts en général, carottes… ;
  • Produits céréaliers : biscottes, pain blanc, pâte, riz, semoule, pomme de terre… ;
  • Matières grasses crues et en quantité contrôlée : huile, beurre, crème fraîche ;
  • Produits sucrés : sucre, confiture, cacao dégraissé…
  • Eau, thé et tisane, café léger…

Les aliments à éviter

  • Les légumes secs : lentilles, pois cassés, fèves, pois chiches, haricots en grains… ;
  • Les légumes comme les choux, les crudités, les tomates avec la peau, champignons…
  • Les fruits crus (sauf la banane), les agrumes, le kiwi, les prunes et le melon ;
  • Les fruits secs et oléagineux ;
  • L’ail, l’oignon et les échalotes ;
  • La viande et les poissons riches en lipides ;
  • Les fromages forts et fermentés : bleu, roquefort, fromage frais aux herbes… ;
  • Les féculents complets ;
  • Les produits sucrés comme les viennoiseries, les tartes aux fruits, le nougat, crème glacée et sorbet…
  • Les sauces, les fritures, les épices et les condiments.

Il est important de manger lentement et de ne pas hésiter à fractionner les repas, afin de moins solliciter l’estomac et les intestins.

Nous vous conseillons également de privilégier la cuisson à la vapeur ou en papillote. Les soupes, les purées ou encore la ratatouille sont des préparations qui se prêtent très bien au régime d’épargne digestive.

A lire : Qu’est-ce qu’un régime dissocié scandinave ?

poisson manger régime
Article précédent Quel poisson manger pour un régime ?