Qu’est-ce qu’un régime dissocié scandinave ?

Qu’est-ce qu’un régime dissocié scandinave ?

Lorsque vous pratiquez du sport, vous pouvez être amené à suivre différents types de régime, notamment le RDS ou régime dissocié scandinave. Quand on parle de cure, il n’est pas toujours question de perte de poids. Cela peut également concerner un changement de l’alimentation que vous avez l’habitude de manger. En suivant cet article, découvrez ce qu’est un régime dissocié scandinave.

Le principe du régime dissocié scandinave

Le RDS ou régime dissocié scandinave est un traitement qui s’adresse aux sportifs, surtout ceux qui pratiquent l’ironman, le trail, le 100 km, le marathon et les autres disciplines qui demandent de l’endurance.

Il s’agit d’un traitement à suivre une semaine avant la course. Cela permet d’augmenter le taux de glycogène le jour de l’épreuve. Pendant le jour 1 de la cure, vous devez faire beaucoup d’efforts pour dépenser les ressources en glycogène dans les muscles et dans le foie. Durant les trois prochains jours, vous devez tout faire pour mettre votre corps dans un état de manque optimal. Il s’agit de la phase hypoglucidique. Pour ce faire, suivez un régime pauvre en glucide. Lors des trois derniers jours avant la compétition, vous devez adopter une alimentation riche en sucre afin d’augmenter le stock glycogénique dans votre organisme. Ici, on parle plutôt de phase hyperglucidique.

Le régime dissocié scandinave en pratique

Durant la période du régime dissocié scandinave, certains aliments sont à privilégier que d’autres. Du lundi au jeudi par exemple, consommez des oléagineux, des légumineuses et des légumes. C’est un moyen efficace de respecter l’équilibre nutritionnel. En début de semaine, vous pouvez aussi manger des céréales. Cependant, vous devez réduire votre ration.

À partir de vendredi jusqu’au samedi soir, pensez à intégrer des céréales, des fruits, du blé, du riz,du millet et du sorgho à votre repas. Durant cette période, vous pouvez aussi manger de la semoule, du boulgour, du pain et des pâtes. Un petit dessert sucré comme la tarte aux fruits et le pain d’épices sont à préconiser. N’oubliez pas non plus d’ajouter de la noix, du colza et des huiles d’olives à votre ration journalière.

A lire : Le blé germé

Sachez que durant le régime dissocié scandinave, vous pouvez aussi manger des pommes de terre à la cuisson vapeur dans la peau, de la viande maigre comme la viande blanche et le poisson maigre. Il est également possible de consommer des champignons, des haricots verts, des radis, des aubergines, des tomates, des épinards, des crustacés et des asperges.

Les avantages et les inconvénients du régime dissocié scandinave

Le régime dissocié scandinave apporte de nombreux avantages, tels que l’augmentation des réserves en glycogène durant le jour de la compétition. Durant cette phase, vous pouvez également consommer tout ce que vous voulez. Cependant, vous devez bien choisir le moment pour manger les aliments. Dans le cadre de la préparation de marathon, c’est un traitement à préconiser.

Le régime dissocié scandinave possède aussi des limites. En vous privant de céréales par exemple, cela peut entraîner des troubles fonctionnels tels que les problèmes digestifs (constipation, diarrhées, vomissements et nausées). Cette restriction conduit entre autres à une grande faim et à une déshydratation. En suivant le régime dissocié scandinave, vous risquez également de subir un surpoids et un manque en vitamine B.

Bref, le RDS ou régime dissocié scandinave est un traitement qui est destiné aux sportifs qui sont spécialisés dans les exercices d’endurance. Il est à appliquer une semaine avant le jour J afin d’être bien efficace. Veillez à bien respecter les aliments à consommer durant ce traitement afin d’être performant le jour de l’épreuve. Cependant, ce régime a ses avantages et ses inconvénients. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel si besoin est.

comment savoir si le kéfir est mort
Article précédent Comment savoir si le kéfir est mort ?