Search

Tout savoir sur L’IMC : Indice de Masse Corporelle

Indice de Masse Corporelle
Toute personne ayant suivi un régime le sait, ou devrait le savoir : l’IMC (Indice de Masse Corporelle) permet de déterminer la quantité de matière grasse de chaque personne. Mais comment calcule-t-on son IMC, comment savoir si « tout va bien », et puis… A quoi ça sert vraiment l’IMC ?

Comment calculer soi-même son IMC ?

Nul besoin de consulter un médecin ou d’utiliser un programme compliqué pour calculer son IMC. Chacun peut le faire dans son salon, avec ou même sans calculatrice. Pour calculer son Indice de Matière Grasse, la formul est la suivante : IMC = Taille/Poids2
Prenons un personne de 1,70m pour 80kgs. La formule sera 1,70/802 . Résultat : 28.

J’ai calculé mon IMC. Et maintenant ?

Une grille simple permet de savoir d’un rapide coup d’oeil ce que signifie notre IMC.

  • Sous 18,5 d’IMC, la personne est considérée comme maigre. Cela peut affecter sa santé, la laissant plus vulnérable aux maladies.
  • Entre 18,5 et 24,9 d’IMC, la personne est considérée comme entrant « dans la norme »..
  • Entre 25 et 29,9 d’IMC, la personne est en surpoids. Il convient de s’en préoccuper pour préserver un certain bien-être physique, mais les risques de maladies dues au surpoids sont très faibles.
  • Entre 30 et 39,9 d’IMC, la personne est en obésité. Les risques de maladies cardio-vasculaires deviennent importantes.
  • Au dessus de 40 d’IMC, on parle d’obésité massive. La personne est en danger au quotidien (apnée du sommeil, risques cardiaques, problèmes articulaires…).

Conclusion

Il faut pondérer la formule permettant de calculer l’IMC car elle ne convient qu’aux adultes entre 18 et 65 ans, n’ayant pas une grosse activité sportive. Bien entendu, les femmes enceinte, les enfants et les personnes agées n’entrent pas dans le schéma décrit.

Dernier conseil : avant de commencer un régime, vérifier que vous n’avez pas déjà un IMC normal. Notre corps est souvent « déformé » par nos propres yeux, et quelques rondeurs bien placées sont parfois des atouts, quand elles ne nuisent pas à la santé.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *