Search

Rhumatologie : mieux se nourrir pour minimiser les effets de l’arthrose

La surcharge pondérale est l’un des facteurs aggravants de l’arthrose. C’est d’ailleurs pour cette raison que les personnes arthrosiques se voient distiller des conseils diététiques dans le cadre de leur traitement médical. Car oui, l’alimentation peut avoir une influence notable dans l’évolution de cette pathologie rhumatismale. Voyons comment.

Les aliments riches en oméga 3

Plusieurs recherches scientifiques* ont rapporté que les patients souffrant d’arthrose présentaient un taux anormalement bas d’oméga 3. Or, ces acides gras permettent de préserver la santé des cartilages, favorisent la synthèse du collagène et renforcent la souplesse ligamentaire. Bref, ce sont des parfaits alliés pour nos articulations. On trouve ce type de lipides dans les poissons gras, l’huile de colza, d’avocat et de soja, les graines de lin ou encore dans les fruits à coque.

* Source : Adam O : Anti-inflammatory effects of a low arachidonic acid diet and fish oil in patients with rheumatoid arthritis. Rheumatol Int 2003, 23(1) : 27-36.

Les aliments riches en antioxydants

Pariez sur les fruits et les légumes ! Pourquoi ? Tout simplement parce que les produits végétaux sont une source importante de minéraux et de vitamines au sein de notre alimentation. Certains sont d’ailleurs particulièrement riches en vitamines C, en caroténoïdes et en polyphénols qui sont des substances réputées pour neutraliser les radicaux libres. Eh oui, ces derniers ne sont pas uniquement impliqués dans le vieillissement cellulaire. Ils participent aussi au processus inflammatoire en cours dans le cadre de l’arthrose. Chez les fruits, privilégiez plutôt les fruits rouges. Du côté des légumes, les crucifères sont les plus indiquées !

Les aliments aux vertus anti-inflammatoires

C’est plutôt du côté des épices qu’il va falloir chercher ! En effet, nombre d’entre elles possèdent des propriétés anti-inflammatoires scientifiquement prouvées. Si le curry, la cannelle ou encore le poivre noir peuvent contribuer à soulager les douleurs articulaires, le curcuma et le gingembre affichent, eux, une efficacité supérieure ! En plus de réduire les sensations douloureuses, ces deux épices vont également préserver la souplesse articulaire et faciliter les mouvements, surtout au moment du réveil lorsque les articulations sont un peu endormies et raidies.

Les aliments à éviter

Si certains aliments peuvent avoir un effet positif dans la prise en charge de l’arthrose, d’autres, en revanche, sont très fortement déconseillés, car ils peuvent accélérer le processus de dégénérescence du cartilage. Ainsi, les huiles et les produits gras riches en oméga 6 sont à bannir le plus possible de son régime alimentaire, car ils attisent le processus inflammatoire. En outre, les rhumatologues recommandent également de limiter la consommation de produits laitiers et de produits industrialisés souvent trop riches en sodium.

Si vous habitudes alimentaires peuvent soulager vos symptômes, n’hésitez pas à en parler à votre médecin si ces derniers persistent. Ce dernier pourra vous conseiller les médicaments adaptés pour une meilleure prise en charge de votre arthrose. En effet, certains laboratoires pharmaceutiques proposent, par exemple, des médicaments à base d’insaponifiables d’avocat et de soja, indiqués dans la prise en charge de l’arthrose.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *