Search

Que valent les croquettes sans céréales ?

Faut-il nourrir son animal sans céréales ?

Si les régimes végétariens pour animaux font leur apparition, il est clair que c’est une mauvaise pour les chiens comme pour les chats, qui sont absolument carnivores. Mais qu’en est-il de la tendance sans céréales ou sans gluten de certaines croquettes ?

Pourquoi le grain-free est apparu ?

L’argument d’une nourriture sans céréales pour nos animaux de compagnie est souvent de dire qu’on leur ôte des éléments non nécessaires à leur alimentation. A la place de ces céréales, on mettrait des aliments plus cohérents avec leur nature et leurs besoins nutritionnel.

De leur côté, les consommateurs convaincus vantent une meilleure digestion chez leurs compagnons, une meilleure santé, voire un poil plus brillant. On croirait souvent entendre le maître intolérant au gluten qui parle pour sa boule de poils. Il existe pourtant des croquettes, chez Proplan par exemple, conçues pour faciliter la digestion de l’animal.

Mais pourquoi avoir lancé le débat de la suppression des céréales ? On retrouve des réclamations en termes de qualité, puisque les céréales peuvent être utilisées pour remplacer certaines protéines animales, qui coûtent plus cher, mais aussi au niveau de la santé des animaux. En effet, les céréales présentent un risque de contamination par des champignons microscopiques. Enfin, le mouvement BARF a introduit l’idée qu’il fallait que les animaux reviennent à un régime proche de ce qu’ils pourraient trouver dans la nature, comme les chats qui se nourrissent essentiellement de souris normalement.

Que contiennent les croquettes sans céréales ?

Si ces croquettes sont « labellisées » sans céréales, elles contiennent toutefois de l’amidon (pour former les croquettes) – environ 20% – provenant de pommes de terre, de patates douces ou encore de pois, plutôt que de céréales. Ces ingrédients, à plus faible indice glycémique, permettent également de donner des vitamines, des minéraux et des fibres à l’animal. Elles garantissent aussi 30% de protéines brutes issues de viandes fraîches, que les humains peuvent tout aussi bien consommer.

Outre ces apports nutritionnels, il faut savoir que le prix des croquettes pour chat et chien sans céréales est plus élevé que pour des croquettes classiques. Et oui, c’est sans gluten on vous rappelle.

Un débat d’opinions ?

Plutôt qu’une guerre contre les céréales en elles-mêmes, ce débat est centré sur le pourcentage de protéines animales présent dans les croquettes. Car en réalité, des croquettes sans céréales et pauvres en protéines animales sont tout aussi mauvaises que leur équivalent avec céréales !

D’ailleurs, on remarquera que les croquettes Royal Canin pour chien et chat, souvent recommandées par les vétérinaires, justifient les bienfaits des céréales : apport de nutriments, de vitamines, de minéraux, d’anti-oxydants, etc.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *