Search

La macrobiotique

macrobiotiqueEn quoi consiste ce qui est macrobiotique ?

La macrobiotique est née au Japon grâce à George Oshawa et il se base sur la recherche de l’équilibre physique et émotionnel à travers l’équilibre d’un régime d’aliments. Il divise les aliments en Yin et Yang.
Aliments Yang : si son « énergie » est chaude, tonifiante et contractive comme les céréales, légumes, poisson, viande, sel…
Aliments Yin : quand son énergie comme le miel est froide, dispersante et débilitante, le sucre, produits laitiers (lait, fromages et yogourts), fruits (surtout tropicaux comme la Banane, Mangue, Kiwi, Papaye, Ananas….), légumes comme les pommes de terre (papes), aubergine, tomate, betterave, et l’alcool.

Avantages de la macrobiotique

La macrobiotique élimina du régime tous les produits raffinés comme le sucre blanc, le pain blanc, les confiseries, la viande, les sucreries industrielles, les boissons alcoolisées et les rafraîchissements industriels.
Elle introduit les Algues Marines dans le régime, non comme quelque chose de ponctuel et exotique mais comme une partie du menu quotidien.
Elle récupère de nouveau les céréales comme une partie du régime et introduit surtout le concept duquel ils doivent être intégraux, complets et cultivés sans pesticide.
Attribue un régime à chaque personne selon sa constitution physique, le pays où vit et la période de l’année.
Elle unit au régime des remèdes naturels et des thérapies comme le Shiatsu, et par conséquent on commence par le régime mais on finit par utiliser la Médecine Naturelle.
La macrobiotique cherche l’équilibre émotionnel et spirituel. Le régime est un peu l’excuse consciente dont nous avons besoin pour nous équilibrer à tous les niveaux pour vivre heureux.

Inconvénients de la macrobiotique

Risque d’Anémie puisqu’à l’exception du poisson comme norme, on ne prend rien des protéines animales (ni viande, ni poisson ni oeufs ni produits laitiers).
Soins avec la vitamine B12 puisque bien qu’en théorie il soit dans le Tempeh, dans le Miso (ferments de soja) et dans l’algue spiruline au moment de la vérité beaucoup de ces produits ont peu de quantité ou sont insuffisants pour quelques personnes.
Diminution de la masse musculaire. Il y a des personnes qui perdent du poids surtout la masse musculaire puisque bien qu’ils prennent peu de protéine végétale ou leur corps ne l’assimile pas bien.
Risque de se convertir en une bestiole rare. Le fait de ne pas prendre des salades, ni pain ni riz blanc, ni fruits comme norme, ni pizzas, ni oeufs, ni viande, ni produits laitiers limite beaucoup la vie sociale et familiale c’est pourquoi la majorité finit par limité ses amis et ses connaissances macrobiotiques.
Tout est Made in Japon. « Miso, sauce de soja, algues, tempeh, tofu, shiitake, daikon, umeboshi, seitan, umesu, genmaisu, saké, murin…. ».
La vérité est que bien que la macrobiotique dise que nous devons manger ce qui est naturel et de notre terre, avec ce régime nous mangeons ce qui est siens.

Exemple d’un menu de la macrobiotique

Déjeuner : une infusion de thé de trois années (thé Bancha, un thé très fine sans théine) ou thé Mu (une combinaison diététique de plantes) avec une crème de millet ou de riz (mettre un bol de riz ou millet avec quatre ou cinq équivalent d’eau et le cuisiner lentement pendant quatre ou cinq heures. Ensuite la servir avec un peu de sésame superficiellement. Elles peuvent aussi être cuisinées avec un peu de cannelle).
Comme alternative de la crème riz ou millet on prend généralement des gâteaux de riz avec purée de sésame ou une certaine pâté végétal.

Déjeuner (midi) : Premièrement une Soupe de Méso qui est une soupe de légumes avec des algues et un condiment salé de soja.
On prend deuxièmement un plat combinée où il y a généralement du Riz complet bouilli avec un morceau d’algue Kombu et autre partie de protéine végétale (des légumes, Seitan ou gluten blé, de Tofu ou de « fromage » de soja, Tempé ou soja fermentée).
Comme dessert on peut prendre un peu de compote de pommes (les fruits toujours cuits) ou un peu de pâté en croûte faite avec une base de flocons de céréales ou de semoule de maïs ou de blé (couscous) avec gélatine de fruits faite avec l’algue agar- Agar..
Normalement on ne prend pas généralement du dessert mais un bol de thé Bancha.

Goûter : un thé avec des gâteaux de riz et un peu de marmelade ou pâté végétal.

Dîner : Une soupe (qui peut être de légumes avec Shiitake, un champignon japonais, et daikon, qui est comme un navet mais très grand).
Deuxièmement on prend généralement des légumes à la vapeur ou à l’étoffée.
Si on a beaucoup d’appétit il peut être accompagné avec du riz ou un peu de protéine.

Observations sur la macrobiotique :

La macrobiotique a beaucoup d’avantages mais il faut veillé aux inconvénients. Il est des régimes où il est très important de nous conseiller au maximum, éviter les fanatismes (on tombe souvent dans la course d’être puriste) et surtout faire de temps à autre certaine analytique pour voir les niveaux de Fer et de la B12.




One thought on “La macrobiotique

  1. joelle

    un peu sommaire comme théorie, c’est beaucoup plus varié que ca, ici c’est vraiment la macrobiotique extrémiste. De toute facon s’en inspirer ne peut faire de tort, il faut juste y ajouter des fruits et quelques protéines animales comme les oeufs, les fruits de mer….c’est très bon pour la santé, ca met en forme, libère des douleurs dues à l’inflammation suite à une alimentation grasse et carnée…c’est comme tout il ne faut pas etre extrémiste

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *