Search

Jus ou germé de l’Orge

l'orgeL’orge est une plante graminée annuelle et il est récolté pour extraire son jus quand il aura quelque 20 cm de hauteur puisque sa concentration est optimale en principes immédiats, minéraux, vitamines et enzymes.
Il y a des entreprises qui ensuite l’évaporent et le commercialisent sous forme de poudre ou dragées.

Les propriétés de l’orge

Il est recommandé pour :
• Vieillissement cellulaire et apparition de rides prématurément grâce à son contenu en enzymes SOD, peroxydases et catalases, vitamines, minéraux et protéines qui agissent en favorisant le bon état tant cellulaire des organes internes, que de la peau.
• Modifications cutanées non spécifiques (dermatose, eczémas, etc.), où l’action des vitamines, minéraux et enzymes, est renforcée avec celle des acides gras essentiels.
• Modification de liquides, où la teneur en potassium et sodium de l’orge, aide à maintenir l’équilibre osmotique cellulaire. En évitant la retenue d’eau (damas) et les déshydratations.
• Contrôle de poids : il agit de manière indirecte, puisqu’en améliorant le métabolisme du niveau général, agit en accélérant le métabolisme des lipides, et stimuler la mobilisation des liquides tissulaires.
• Modifications hormonaux de la femme, par son contenu en isoflavones, qui lui confèrent une capacité ostrogénique. En même temps sa richesse en Calcium, Magnésium et beaucoup d’autres minéraux le rendent très intéressant face aux problèmes d’Ostéoporose et manque de Calcium.
• Anémies par la capacité antianémique de la chlorophylle, par son contenu en acide folique, fer et cuivre, il favorise et stimule la synthèse de l’hémoglobine.
• Potentiel d’énergie sexuelle et du fluide séminal grâce à son contenu en zinc.
• Dans des cas d’asthénie et fatigue.
• Grossesse : assure la garantie de santé du foetus si on maintient une alimentation alcalinisant et équilibrée pendant la grossesse.
• Allaitement : par son contenu en vitamines, minéraux, protéines.
• Dans des maladies cardiovasculaires, grâce à son contenu en acides gras essentiels, à certains minéraux (Potassium, Calcium, Magnésium, etc..) et à son pouvoir alcalinisant.
• Hypercholestérolémie par son contenu en acides gras essentiels et chlorophylle.
• Cirrhose hépatique, par son contenu en colline (substance qui s’oppose aux réservoirs de matière grasse dans le foie) et en acides gras essentiels.
• Situations de stress puisqu’il produit une plus grande quantité de minéraux (potassium, calcium, magnésium) et vitamines, spécialement du groupe B (B1, B2, B6, niacinamide, acide pantothénique, ainsi que les vitamine C, A, acide folique, colline et biotine).
• Dans la rigidité musculaire surtout épaules et dos. Due à l’accumulation d’acide lactique, surtout grâce au stress. L’effet alcalinisant et minéralisant de l’orge est fondamental dans ces cas.
• Convalescences et personnes âgés par son contenu en vitamines, minéraux, protéines, chlorophylle, etc…
• Sportifs : idéal pour remettre la grande quantité de minéraux qu’on perd par la sueur, l’orge par son pouvoir alcalinisant, résiste aux effets de l’acidité des produits dans les périodes maximales d’effort musculaire.
• Modifications gastriques et intestinales, par son contenu enzymatique, en chlorophylle, vitamines et minéraux, aide la digestion des aliments, en favorisant l’assimilation et l’utilisation correctes par les cellules.
• Dans des processus rhumatismes (arthrose, arthrite, baisse, etc..) où il existe une grande tendance à l’acidoses de l’organisme, l’orge a un grand domaine d’action tant par son pouvoir alcalinisant comme par son contenu en vitamines et minéraux.
• Pour les enfants par sa richesse en vitamines, minéraux et chlorophylle, il est très utile dans des périodes de croissance, de manque d’appétit, développement musculaire insuffisant, pendant la période scolaire, en cas d’infections répétitives, etc..

Information nutritionnelle de l’orge

• Est assez courante, la croyance que la plus grande source de protéines vient du royaume animal, c’est-à-dire, viandes, poissons, laits et oeufs entre autres. Mais une telle croyance est fausse, de fait, un grand nombre de plantes ont un contenu protéique riche ; il faut souligner que les feuilles d’orge verte contiennent approximativement 45%.
• Il contient de grandes quantités d’aminoacides essentiels (que l’homme n’est pas capable de synthétiser c’est pourquoi nous devons les introduire à travers l’alimentation).
• Nous devons souligner son contenu tryptophane, précurseur de la biosynthèse de diverses substances, entre elles, telle la sérotonine, substance vasoconstrictrice et neurotransmetteur.
• Il contient les acides gras essentiels, linoléique, linoléique, zoomorphique, caprique, oléique, palmitique, etc…
• Il est riche en vitamine C, biotine, thiamine (vit. B1), colline, riboflavine (vit. B2), acide folique, pyridoxine (vit. B6), caroténoïdes (provitamine A), acide nicotinique, acide pantothénique.
• Il est riche en minéraux, entre lesquels faut souligner : cuivre, phosphore, zinc, calcium, magnésium, sodium, fer, manganèse et potassium.
• C’est une source très importante de chlorophylle.
• L’orge contient approximativement quelque 20 enzymes. Les enzymes sont des substances indispensables pour que le corps humain effectue toutes ses fonctions normalement.

Tu savais que l’orge…?

C’est un aliment avec un PH entre 6.15 à 6.8.

Suite à la digestion et au métabolisme des aliments, l’organisme fabrique et accumule une série de métabolites acides. Quand il y a de grandes quantités plus que le corps en besoin et ne peut les éliminer, il y a un état d’auto-intoxication qui favorise le développement d’un terrain organique prédisposé à souffrir des états pathogènes.

L’orge aide à obtenir l’équilibre chimique du corps sans devoir provoquer des changements drastiques dans l’alimentation des personnes

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *