Search

L’huile de lin oléagineux

l'huile de linElle est obtenue à partir des graines du lin. Ces graines ont été mangés depuis les anciens temps, déjà d’une saveur agréable, qui rappelle les noix, est très nutritive pour les gens et aussi un bon aliment pour les animaux.

Propriétés de l’huile de lin

• Combat la Constipation. Comme huile (une petite cuillerée par jour) ou sous forme de graines (qu’on peut ajouter au yogourt, et comme ingrédient dans les pains) le corps augmente la fréquence des mouvements intestinaux.
• Diminue le cholestérol et le risque de maladies cardiovasculaires. Dans quelques études il a été vérifié qu’elle peut baisser les niveaux totaux de cholestérol de 9% et de 18% de LDL (le mauvais cholestérol).
• Proportion adéquate entre Les oméga- 3 et oméga- 6.
Elle contient une haute proportion d’acide linolénique (oméga- 3) et de l’acide linoléique (oméga- 6).
Cet équilibre est important pour le métabolisme des prostaglandines qui sont des molécules importantes pour le règlement de l’inflammation, la douleur, la pression sanguine, la fonction cardiaque, la fonction et les sécrétions gastro-intestinales, la fonction du rein et l’équilibre des fluides, la coagulation sanguine et l’agrégation plaquettaire, la réponse allergique, la transmission nerveuse, la production des stéroïdes et la synthèse d’hormones.

Par conséquent, en modifiant le type d’huiles du régime nous pouvons manipuler le métabolisme des prostaglandines. Ceci peut être très important dans le traitement des inflammations, arthrite, allergies, hautes pressions sanguines et beaucoup d’autres problèmes de santé. L’objectif fondamental consiste à consommer un équilibre entre oméga- 3 et oméga- 6 qui porte à une production de prostaglandines de la série 1 et 3 ce qui peut s’obtenir en incorporant un supplément d’huile de graines de lin à nôtre régime.

• Elle peut aider à prévoir des hémorragies utérines puisque ces acides oméga- 6 des graines de lin sont en partie synthétisés en acides gamma-linolénique qui stimule la production de la prostaglandine (PGE1).

• Bon allié dans la Ménopause et comme préventive du cancer de sein puisqu’elle possède les phytoestrogenes, appels Lignanes, dans une proportion de 75 à 800 fois plus que dans tout aliment. En favorisant l’équilibre hormonal, différents travaux indiquent leurs propriétés anti-cancérigènes, favorise la diminution des lipoprotéines LDL, inhibe la perte de la masse osseuse et elle concurrence avec les oestrogènes dans les récepteurs mammaires. Sa fibre (un plus grand effet donc en prenant la graine) capture ces oestrogènes non utiles et les élimine par l’intermédiaire intestinal en évitant qu’ils s’accumulent dans le sein.
Aussi le fait d’ être riche en oméga 3 aide à combattre l’excès de Prostaglandines du type 2 qui sont fortement inflammatoires, avec une grande capacité d’accumulation dans les conduits mammaires et par tant considérées comme des cofacteurs dans les processus neoplasiques, spécialement dans les poitrines.

Information nutritionnelle sur l’huile de lin

• 18% d’acides gras monoinsaturés.
• 9% d’acides saturés.
• 72% d’acides poly-insaturés (de 45 à 65% sont acides gras oméga 3 et de 12 à 20 % sont oméga 6).
• La graine de lin contient cinq fois plus d’acide gras linolénique (oméga- 3) que tout autre aliment végétal.
• Il apporte Lignanes, protéines et fibre aux aliments.

Tu savais que  l’huile de lin…?

L’huile de lin doit être gardée dans le réfrigérateur puisqu’elle tend à devenir rance.
Les graines de lin sont ajoutées, dans certaines exploitations agricoles, à l’alimentation des poules pondeuses. On obtient ainsi des oeufs avec un plus grand contenu d’acides gras oméga- 3.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *