Search

Les germes, une source de santé

germesAvec leur vitalité exceptionnelle, leur richesse en vitamines, minéraux, oligo-éléments, aminoacides, enzymes et substances biologiques actives, corrigent les manques provoqués par l’alimentation moderne détériorée par les procédures industriels. Il n’est pas facile de maintenir une bonne santé avec la manière actuelle de vie.
Ceux germes peuvent beaucoup nous aider si nous les ajoutons à nôtre alimentation. Ils sont très riches en enzymes et ont des propriétés nutritives exceptionnelles.

Germe est toute semence qui a poussé grâce au contact avec l’eau, l’air et la chaleur.

Le processus de la germination

La germination est une activité intense métabolique.
Il y a lieu à plusieurs réactions chimiques, entre lesquelles nous soulignerons la synthèse d’enzymes.
Les changements chimiques de la semence qui germe activent une fabrication enzymatique puissante, qui n’est jamais dépassée à tout stade postérieur de croissance.
Cette concentration enzymatique riche agit sur le métabolisme humain en consommant ces germes, et conduise à une régénération sanguine et des processus digestifs.

Qualités de la germination

Une valeur nutritive hypothétique de 100 les grains et les semences, nous trouverions que :
• Si nous moulons le grain, cette valeur est réduite de 100 à 10.
• Si nous faisons germer ces mêmes grains, la valeur nutritive augmente de 100 à 1.000, et même à 10.000.

La germination représente donc une technique plus effective pour apporter à notre organisme une énergie vitale concentrée. Les processus industriels d’amélioration des aliments provoquent des manques dans ces derniers, l’addition de ces germes à notre régime peut prévoir ces absences. Ainsi que les plantes vertes régénèrent l’air qui nous entoure, ces germes assainissent notre corps par l’intérieur.

Les germes sont un concentré de substances génératrices de santé, substances que la vie élabore de manière beaucoup plus parfaite que un laboratoire complexe. Ils sont les aliments les moins contaminés qui peuvent se trouver. Si un grain germe, c’est qu’il a la qualité suffisante pour le faire, parce qu’à un certain niveau de dégénération, les plantes cessent d’être capables de se reproduire.

Les personnes avec des problèmes digestifs, et des patients convalescents, qui ne peuvent pas être nourri avec les aliments de graines entières, ils peuvent, toutefois, manger ces graines germées. Sa richesse enzymatique facilite l’absorption par l’organisme, et ne provoque pas de la leucocytose postprandiale (augmentation de la quantité de leucocytes dans le sang).

La consommation de germés ne produit pas d’acide urique. Ces graines germées contiennent beaucoup de vitamine C.
Pour cette raison, la consommation de germes fournit plus de vitalité, et fait que disparaissent la fatigue et les problèmes digestifs.

Grâce à son contenu en vitamine E, il a été démontré expérimentalement qu’en ajoutant germes d’avoine à la ration quotidienne du bétail sa fertilité augmente spectaculairement dans les deux sexes.
Ces germes sont l’aliment approprié pour toute personne. Non il y a des limitations d’âge ; ils sont tellement adéquats pour les enfants comme pour les adultes.

Les germés dans la cuisine

Quelques personnes les considèrent, en général, un peu éventés. Ils trouvent que, comme à la laitue seule, il manque un « quelque chose » pour exciter notre appétit. Peut-être une cuisine trop chargée en épices et des condiments diminue une certaine sensibilité gustative, et il est difficile de pouvoir apprécier des saveurs plus subtiles.
Mais en général, bien que sur les goûts il n’y ait rien d’écrit, les personnes avec un minimum de sensibilité apprécient leur saveur, et les trouvent ravissants.
Les germes, on peut les consommer tel quel en salade, ou accompagnés de sauces ou fruits qui couvrent cette nécessité de saveur qu’éprouve l’organisme.
Les prescriptions qui viennent ensuite démontrent qu’ils peuvent être utilisés dans des plats qui réunissent qualité et saveur.
Seulement un avertissement préalable : ne cuisinez jamais ces germes, parce que la cuisson leur enlève leur qualité d’aliment vif, et leur potentiel enzymatique, vitamines et substances biologiques.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *